Avant la création de votre entreprise, testez votre future activité avec le portage salarial :

L’avantage du portage salarial est de permettre au futur entrepreneur de pouvoir consacrer l’essentiel de son temps à la recherche de clients. Le salarié s’affranchit de la gestion administrative d’une société, ce qui se traduit par un gain de temps non négligeable. Il peut, pendant sa période d’emploi, appréhender la réalité de son marché et choisir quel type de société créér.

En attendant que le projet de création d’entreprise se concrétise, le numéro de registre du commerce à produire aux clients est celui de la société de portage. Ainsi, le contrat commercial est signé par votre société de portage, le risque d’entreprise étant supporté par cette dernière (au contraire de l’auto-entrepreneur ou du gérant d’entreprise)


Consultant, pourquoi ne pas exercer en portage salarial ?

Vous avez des missions à honorer en entreprise, mais vous recherchez un cadre légal pour mener à bien votre activité. Les sociétés de portage vous permettent de débuter votre activité rapidement. Le principe est simple. Vous signez un contrat de travail avec la société de portage. En contre-partie d’une feuille de salaire, le consultant verse une marge de son chiffre d’affaires à la société qui embauche. A charge également pour l’entreprise de s’occuper de la partie administrative : déclarations sociales, comptabilité, TVA…)


Tester votre projet d'entreprise avec le portage salarial

Avant la création de votre entreprise, testez votre activité avec le portage salarial :

L’avantage du portage salarial est de permettre au futur entrepreneur de pouvoir consacrer l’essentiel de son temps à la recherche de clients et mener à bien ses missions. Le salarié s’affranchit de la gestion administrative d’une société, ce qui se traduit par un gain de temps non négligeable. Il peut, pendant sa période d’emploi, appréhender la réalité de son marché et choisir quel type de société créer.

En attendant que le projet de création d’entreprise se concrétise, le numéro de siret à produire aux clients est celui de la société de portage. Ainsi, le contrat de prestation de services est signé par votre société de portage, le risque d’entreprise étant supporté par cette dernière (au contraire de l’auto-entrepreneur ou du gérant d’entreprise)

On vous embauche.