Quel statut choisir : le portage salarial ou l’auto-entreprise

Deux statuts juridiques vous permettent, aujourd’hui en France, d’exercer rapidement une activité professionnelle. Le choix entre le portage salarial et la constitution de son auto-entreprise peut s’avérer difficile à opérer. Voici un petit billet pour vous aider

Si vous souhaitez exercer votre activité sous le statut de salarié, alors le choix du portage salarial est le bon. Dans le cas de missions ponctuelles, ou de longues durées, vous devenezs salarié de la société de portage. Vous signez un CDI d’embauche avec le statut de cadre. A charge pour le salarié de démarcher et de réaliser des prestations pour ses entreprises clientes. De son côté, la société de portage prendra en charge toutes les obligations administratives. Vous recevez un bulletin de paie mensuel. Ce bulletin est calculé en fonction du chiffre d’affaires réalisé et des honoraires facturés par la société de portage. La contrepartie de ce service est le prélèvement d’une commission par la société qui vous emploie.

Deuxième solution : l’auto-entreprenariat. Les démarches administratives ont été simplifiées au maximum. Il vous suffit de renseigner le formulaire en ligne sur internet. Vous envoyez une photocopie de votre carte d’identité au centre de formalité des entreprises. Votre entreprise est créée. Le principal intérêt : vous ne paierez pas d’impôt tant que vous ne réalisez pas de chiffre d’affaires. Cependant, l’auto-entrepreneur est assujetti au plafonnement de son chiffre d’affaires. Ainsi, si le chiffre dépasse les 82 200 € pour une activité commerciale, 32 900 € pour des prestations de service, vous devez changer de régime.

Des questions pour démarrer votre activité professionnelle : n’hésitez pas à nous contacter.


Partager

Laisser un commentaire